Diffraction

  • intra-action
  • tiers inclus
  • (geste)
  • agency

L’Intra-action est au coeur de notre projet c’est le point ou ramènent beaucoup de connexions, car il implique en son coeur un principe relationnel, formant sous nos yeux une intrication d’ou émerge une forme changeante de l’action, l’objectivation de la réalité la rend actionable. Cependant mais pourtant un certain nombre de points restent irrésolus comme la question du passage à l’acte et de la matérialisation des principes.

Démarches exploratoires

Nous avons distingué les contraintes et démarches qui caractérisent notre approche, par exemple le choix de nous contraindre à certains concepts, ou d’établir un #fil-de-lecture.

Hypothèse

Nous partons du principe qu’il est possible et souhaitable de transmettre la capacité d’agir par le biais d’une refonte de la compréhension des mots et des choses, pour faciliter l’acte de rebellion et engager la résistance ; la reconnaissance de stratégies effectives (parce qu’existantes), leur mise en relation, et l’accompagnement onto-épistémologique de notre démarche doivent permettre de faciliter le transindividuel.

Contraintes

Utiliser un jeu de concepts limité : nous les avons choisis selon une subjectivation issue de nos lectures. Nous en comptons pour l’instant 16. Il ne s’agit pas d’une limite figée mais d’une contrainte qui permet de tourner autour du pot ; lever cette limite risquerait de diluer notre effort de transmission ; l’exploration des concepts peut aussi conduire à un redécoupage de leurs enchevêtrements.

Fils de lecture(s)

Partir d’un #concept ou d’un #author et en discuter l’interprétation des extraits fournis, leurs articulations, leurs difficultés, leur épaisseur, rugosité, granularité, leurs aspérités ou apories… ; menant de l’un à l’autre au fil de la conversation, le #fil-de-lecture émerge et se matérialise par des hyperliens permettant de reprendre ce chemin d’un mot à l’autre, sans toutefois reconduire systématiquement au même fil puisque, à terme, l’ensemble des concepts seraient reliés entre eux par ce biais. Les fils de lecture(s) permettent de mieux cerner les concepts et leurs agencements réciproques ou relatifs.

Interrogations

Une démarche alternative consiste à partir d’une question concrète, par exemple, quel usage peut-on faire de tel service, de telle technologie ? et la cerner en la traversant sous le prisme des concepts et auteurs en jeu ; il ne s’agit pas de résoudre des problèmes ou trouver des solutions, mais plutôt de faire le tour de la question et poser des problématiques mettant en branle une pensée et une action transindividuelles.

Tree of Significance

@natacha a introduit cet “arbre des significations” dont l’usage permettrait de mieux situer les concepts méconnus dans des champs sémantiques élargis.

Dramaturgie

Si la démarche des fils de lecture(s) s’incrit dans un souci de réflexion propice à notre recherche, d’autres démarches, telle l’interrogation, peut être partagée collectivement et informer le jeu entre les participants lors de séances en groupe.

  1. intra-action ressemble beaucoup au concept simondonien de l’individuation. Question : l’individuation comprend-elle la notion d’action ?

L’action est-elle nécessairement intentionnelle ?

Le geste, c’est l’intension qui se déploie dans l’espace; parfois intentionnelle, toujours extensionnelle, elle accompagne l’acte comme l’ombre la forme et, selon l’éclairage, le précède; le con-naît, en provient.

  1. organiser agency et intra-action…

Nous avons relancé l’exploration à partir de notre point de fuite de la semaine dernière, reprenant le fil par le #concept d’intra-action, dont nous avons manipulé le fichier à diverses reprises; nous avons notamment questionné les motifs de cette notion et comment en exprimer la complexité selon une forme qui ne perde pas ses aspects fondamentaux d’intrication (ou imbroglio), d’inséparabilité, ni sa dimension profondément dynamique et relative – sans être relativiste… @natacha insistait sur l’importance auto-réflexive du déroulement du travail que nous entreprenons sur 3TS comme action : il s’agit bien de poser un acte, de faire une action politique.

Cette récursivité dans l’appréhension de la notion d’intra-action, qui nous avait engagée dans la question de l’intégration des notions d’agency et d’intra-action nous a conduit à effectuer des allers-retours entre la diffraction – selon la méthode introduite par Karen Barad, comprise comme un découpage du réel (Nicolescu) pour objectiver ce dont on parle – et le #concept de tiers inclus.

Nous sommes revenus sur cette notion de tiers inclus pour mieux en comprendre les enjeux et illustrer notre compréhension de l’intra-action; nous avons perçu les lacunes de l’article sur le tiers inclus qui doit être révisé pour embrasser cette notion particulièrement délicate, ce « scandale intellectuel » (Nicolescu).

La notion de geste a été considérée mais les exemples cités étaient perçus comme trop individualisés/personnalisés et on n’a retenu que l’ouverture qui a été intégrée au concept d’intra-action.

Enfin nous avons reconsidéré l’intégration ou pas du #concept d’agency avec celui d’intra-action pour finalement choisir d’en conserver la distinction, même si certains passages pourraient passer du premier au second afin d’en faciliter la compréhension.

Finalement nous avons décidé de conserver le concept d’agency séparé de celui d’intra-action car il comporte un grand nombre d’informations qui sont vraiment utiles par ailleurs, et mènent à différent sujets.

Je me questionne sur l’incidence de faire démarrer un fil de lecture d’un concept central, plutôt que de choisir un concept qui soit un peu plus périphérique.

Dans le prototype de jeu de cartes nous avons introduit le #concept de Diffraction, pourtant il n’apparait pas dans le reader.

Hybrid & Fragile Aesthetics  |  ParticipateEngageCooperate