Dé-surveiller : peut-on contrer l’accélération technologique?

Voici un bon sommaire de Internet actu sur différents ouvrages et réflexions parus cette dernière anné sur la question de la surveillance, ils lancent un appel à la réflexion sur la désurveillance en constatant le manque de réflexion et de moyens engagés sur ces questions.

En perspective de thx comment pouvons nous nous emparer de ces questions au sein de petites singularités, comment nos projets comme DREAM ou IN COMMON s’inscrivent-ils dans cette perspective.

Je crois que finalement la réflexion peux vraiment prendre la suite de prendre soin, et s’interroger un peu plus précisément sur les différentes stratégies mises en oeuvre, notamment la décroissance et la décentralisation, et comment ces modèles d’organisation peuvent se mettre en place dans le contexte actuel.
Par exemple quelques idées de pistes de réflexion me viennent à l’esprit.

  • Comment mettre en oeuvre ces solutions? Avec qui, quels peuvent être les organismes soutient?
  • Réflexion sur les modèles de resistances; existe t il des ZAD numériques? Est-ce que ce concept fait sens?
  • Quel est notre position ici en Europe en relation avec le reste du monde? Quels accès à l’autre avons nous pour engager de nouvelles alliances? Comment mettre un pied hors du global?

Je n’aime pas toujours Pignocchi mais ici c’est pas mal:
https://lundi.am/Une-autre-vision-des-mondes-de-demain

1 Like

Hybrid & Fragile Aesthetics  |  ParticipateEngageCooperate