Invitation à une Présence Solidaire / Invitation to a Solidary Presence


Chères et chers, trop chers pour les marchés, voulez-vous dé-marcher – faire quelques pas de côté par montagnes et vallées – cet été, et prendre soin du monde ?

@natacha et @how vous invitent à les rejoindre à Osserain pendant un jour ou un mois, à votre convenance entre le 15 juillet et le 15 août afin de déphaser nos diffractions confiées par suite de notre proposition d’écriture collective autour de THX. Nous souhaitons vivement ta présence dans une ambiance résistante et festive, campagnarde et maquisarde, collective et bienveillante. Cette invitation est donnée aux personnes avec qui nous avons partagé nos intensités, nos moments, nos énergies, dans la continuité de notre recherche et la discontinuité des rencontres : comme lors des propositions précédentes nombre d’entre vous ont pu se croiser mais se sont rarement rencontré·e·s et nous souhaitons mettre en relation des personnes qui font vibrer nos cœurs. Les enfants et les ami·e·s sont les bienvenu·e·s. N’hésite pas à nous contacter si les dates proposées ne te conviennent pas afin de pouvoir arranger des modalités de présence ou de collaboration en télétrouvaille.

TransHack ·X·sist·nce répondait à un désir de poursuivre par l’écriture le travail entamé avec 3TS qui invitait à des lectures diffractives de philosophes à travers le prisme des technologies singulières. Il s’agissait de confronter les propos détachés et pilotes de la philosophie, notamment les influences féministes et critiques de la techno-science, aux pratiques paradoxalement désincarnées et métamorphiques des hackers. L’écriture permet d’approfondir une exploration du rapport des corps résistants et divergents à l’hybridation technologique, à l’appropriation transversale et transgressive de la production technique. L’approche hybride de mêler des concepts peu connus par les hackers aux pratiques peu connues des critiques de la technologie souhaitait apporter aux un·e·s et aux autres des outils propices à repenser notre rapport à la technique, ainsi la délégation (dissolution) de sa création aux corporations et l’aliénation des corps à leurs golems. Suite à la publication du jeu de cartes 3TS, nous avions réitéré l’invitation sur de nouvelles bases méthodologiques avec comme résultat le désir de poursuivre par la narration spéculative.

image

Dans cette nouvelle itération, il s’agit pour nous de provoquer un soubresaut faisant suite à la clôture de #engagement:prendre-soin et l’ouverture d’une nouvelle phase d’intervention du Tiers Techno-Paysage dans nos pratiques collectives de résistance. Dans une observation pertinente et acérée, @natacha nous convie à reprendre le souffle et dépasser les tensions cinglantes du resserrage facho-sanitaire (ou politico-eugéniste) en reconnaissant la matérialité des résistances et en ouvrant les possibles de leurs transmissions pérennes et vivaces.

Merci de considérer notre point de départ :

Si tu ne fais pas encore partie du groupe @THX, tu peux utiliser le lien suivant pour le rejoindre : https://ps.zoethical.org/invites/e2afaec6092d1e7549596a8e5895b7ff

~ :heart: :ps: les petites singularités



Dears and darlings, too dear to market, would you like to un-mark(et) – step aside in mountains and valleys – this Summer and take care of the world?

@natacha and @how are inviting you to join them in Osserain for a day or a month, at your convenience between July 15 and August 15 in order to dephase our confided diffractions following our collective writing proposal around THX. We sincerely hope you will be here in a resistant and festive atmosphere, rural and maquisarde, collective and benevolent. This invitation is given to people with whom we shared our intensities, our moments, our energies, in the continuity of our research and the discontinuity of our encounters: like for previous proposals, a number among you may have crossed paths, but rarely met and we wish to put in relation people who make our hearts beat. Children and friends are welcome. Do not hesitate to contact us if the proposed dates are not convenient for you so we can arrange modalities of presence or remote collaboration.

TransHack ·X·sist·nce was fulfilling a desire to pursue in writing the work started with 3TS that invited to diffractive readings of philosophers through the prism of singular technologies. It was about confronting the detached and overarching discourse of philosophy, notably the feminist and influences critical to techno-science, to paradoxically deincarnated and metamorphic practices of hackers. Writing allows to deepen an exploration of the relations between resisting and diverging bodies to technological hybridization, of a transversal and transgressive appropriation of technical production. The hybrid approach to mix concepts hardly known to hackers with poorly understood practices of the critiques of technology meant to brings to hackers and philosophers proper tools to rethink our relation to technique, and the delegation (dissolution) of its creation to corporations, as well as the alienation of the bodies to their golems. Following the publication of the 3TS card game, we had reiterated the invitation on new methodological basis which resulted in the desire to pursue with speculative narration.

image
With this new iteration, we want to provoke a jolt following the closure of #engagement:prendre-soin and the opening of a new phase of intervention of the Third TechnoScape in our collective practices of resistance. In a pertinent and acute observation, @natacha invites us to take a breath and go beyond the scathing tensions of fasco-sanitary (or politico-eugenism) re-constriction and recognize the materiality of resistances and opening the possibilities of their durable and vivid transmissions.

Thank you for considering our point of departure:

If you’re not yet a member of @THX, you can use the following link to join it: https://ps.zoethical.org/invites/e2afaec6092d1e7549596a8e5895b7ff

~ :heart: :ps: les petites singularités

1 Like

I’d be happy to come, from the 20th until… I don’t know! If I come by car, I can bring a pair a speakers and a camera that can be used for streaming, and I would have 2 (perhaps 3) free seats from Paris :slight_smile:

(Je suis chaud de venir, à partir du 20 jusqu’à je-ne-sais-pas ! Si je viens en voiture, je peux ramener une paire d’enceintes et un appareil photo qui peut servir à streamer, et j’aurais 2 (voire 3) places, depuis Paris :slight_smile:)

Vivement août ! :smiley:

L’histoire que tu nous as rapidement contée semble une fable pour ce vingt-et-unième siècle naissant sur un Printemps Carcéral : si le XXème a eu ses « années folles », nous pouvons sans aucun doute revendiquer nos « années dingues ». Ionesco y trouverait son compte d’absurdité autant que Rimbaud de cruauté.

Une veillée autour du feu pour la fonte des glaces. Parfait !

Oh, ces jeux de regards et de perspectives me hérissent le duvet sur la nuque.

Ta proposition @lynda est on ne peut plus intéressante. J’espère qu’Alexandre pourra se joindre à nous, mais en attendant, je suis certain que tu ouvres comme à ton habitude des perspectives (d)étonnantes et très certainement pertinentes !

Merci Natacha !

1 Like

hello,
merci pour cette invitation hyper tentante… je crains malheureusement que je ne vais pas me joindre à vous cette fois-ci !
au cas où la situation change encore je n’hésiterai pas à quand même descendre jusqu’à vous :slight_smile: on verra !
bises, yam

suite à une collision humaine,
suite à votre invitation,
en attendant Osserain,

voici une page d’un livre lu pour tenter de comprendre une contre-société, celle de hooligans bruxellois, dont l’identité s’est forgée au fil de… collisions…

La collision. Le confinement remet en question nos repères et en conséquence (certains de) nos codes sociaux. De nouvelles géographies se dessinent à partir de l’épicentre du “chez soi”. Le voisinage gagne en relief. Les occupations habituelles entre parenthèses, j’ai renoué avec une forme d’écriture de première nécessité, écrivain en service. Au coin d’une rue, l’un de ces Schaerbeeckois de souche à la fois familiers et anonymes, m’a interpellée pour un déchiffrage. J’ai lu ses papiers. Tout à coup, il s’est mis à nu, livrant des pans de vie, celle d’un hooligan. Cela m’a heurtée. Mais qui suis-je, moi propriétaire d’une maison proprette, pour avoir une opinion sur les choix de vie d’un homme vivant dans un taudis juste de l’autre côté de la rue ? Qui est “chez soi” dans cette rue ? Où est la violence ? Sans le savoir, je côtoyais depuis une quinzaine d’année une bande d’anciens hools. La crise a suspendu pour nombre d’entre eux jobs et activités. Ils se sont retrouvés à passer du temps ensemble, assis au soleil sur le pas de leur porte — exactement sous mes fenêtres. Je suis descendue de deux étages. J’ai fini par pénétrer incidemment dans leur cercle.

Le livre. Gang of Brussels, l’histoire de hooligans d’Anderlecht, entre foot et banditisme , signé Barthélémy Gaillard et Louis Dabir, éd. Cherche-midi, 2020.

(image improbable : sur une terrasse de café, ce livre entre les mains de gaillards n’aimant pas lire…)

Les deux auteurs confessent un mélange de fascination et de perplexité (sentiments que je partage) face à une contre-société apolitique, cimentée par le rejet de l’ordre établi, la passion pour le foot et la bagarre. Revendiquant une certaine éthique, c’est “une sorte d’aristocratie du stade forgée entre respect, fraternité et prise de risques permanente”. D’insulte infamante, écrivent-ils, le terme de hooligan est devenu synonyme d’un esprit rebelle apprécié des jeunes de la working class. La valeur d’un groupe ne se juge pas au diamètre des biceps de ses membres, elle se mesure à leur courage, à leur attachement à tout ce qui fait l’identité pour laquelle ils se battent : défendre une équipe comme le territoire dans lequel s’ancre leur club. Les journalistes retracent la logique qui a présidé à des débordements ultramédiatisés : un mélange détonnant entre déclassement des uns, stigmatisation des autres et galère pour la grande majorité. Une bouée de sauvetage d’une jeunesse à la marge.

— L’extrait ci-joint se termine par ces mots “Ce rapport à la castagne, à la drogue et aux excès en tout genre d’une société en dit long sur les lois qui régissent cette dernière et sur les frustrations qu’elle génère.”

Aujourd’hui ce gang appartient au passé, le moule du hooliganisme “à l’ancienne” est cassé. Les hools sont d’ailleurs interdits de stade, avec un casier judiciaire en épée de Damoclès. Mais il demeure chez les anciens membres une fierté, celle d’avoir appartenu à une société peut-être mythifiée, mais qui représente pour eux le seul collectif qui fasse sens, hormis la famille : une communauté sur laquelle ils peuvent encore toujours compter. Ils ont grandi et vieillissent ensemble. Des gars qui prennent soin les uns des autres. Des gars qui téléphonent à leur maman tous les matins.

2 Likes

Oui en collision d’idées vers le partage et une autre compréhension, merci de ces apports ils replacent la pensée, bien hate de poursuivre ensemble.

Un petit sommaire de ce que nous avons en cours dans prendre soin:

Semaine du 15 au 22 Juillet, en conversation avec @s.a.y.r.o.e nous avons réalisé une carte mentale de nos discussions pensées résolutions pour faire le point sur notre ressenti et nos capacités lors du printemps carcéral pour mettre en valeur les initiatives de résistance.

Semaine du 22 au 28 Juillet, Accueil des Jeunes, Soin de la maison, Soin des Jeunes, discussions transmission, construction de cloisons, baignades et randonnées.

Samedi 25 Juillet nous avons utilisé la Carte Mentale pour mener un atelier sur cette question à l’épicerie sans fin parler de cette période et des projets en cours à Sauveterre de Bearn:

Semaine du 28 Juillet au 4 Aout
Acceuil de @sophierttrs et Louis

Vendredi 31 Aout Premier Feu chez Carol et l’association Tirinti à Arbouet, Concert et rencontre avec “la colloc d’Autevielle”.

Si elle est d’accord, conversation itv prise de notes avec @Pau sur son experience de la transhumance

  • Camp et randonnée â Lescun,
  • Conversation itv et prise de notes avec @sophierttrs sur les collision et lectures avec l’univers des Hooligan.

Semaine du 5 au 12 Aout

Acceuil de @lynda conversation itv prise de notes sur son expérience préservation de l’autonomie sauvée in extremis par abandon de l’administration face au Covid.

7 Août présentation @ingrid sur la clinique

13 Août Second Feu dans le jardin de sculptures de @ingrid et Noël @lynda nous présente le travail qu’elle à réalisé sur la place du peuple à St Etienne

Clôture 15 Août
Feu de clôture au quartier de l’hôpital à Osserain en lieu et place de la fête de quartier annuelle.

Bon ça y est nous y sommes, pour ceux et celles qui ont suivi un peu les évolutions sur thx, vous avez déjà vu que la publication est prête, nous l’emportons chez l’imprimeur cette semaine.


Nous en avons déjà imprimé à l’arrache une première version que nous avons apporté à la Rencontres Intergalactiques ou elle a été accueillie avec enthousiasme, quelques exemplaires couleurs pour voir et 100 copies n&b distribuées, on en avait pas assez…
Les retours sont pleins de questions et contents d’avoir entre les mains un objet qui libère la parole.

Du coup on remet ça, on est plutôt fiers de la mise en page, des extraits choisis des illustrations, il faut aller sur thx pour avoir l’ensemble des textes, ainsi nous pourrons faire évoluer les contenus… Merci à tou.te.s @how @lynda @ingrid @s.a.y.r.o.e @sophierttrs la couv est faite par Anne B Sollis … et @Sing faites vous plaisir allez jeter un coup d’œil …

2 Likes

Oui, très beau travail, découvert aujourd’hui…
Suis impressionné!
Si ça peut aider dans la diffusion, une imprimante du mot-lame devrait s’installer d’ici peu au Dk.
A bientôt.

1 Like

Si vous voulez faire des impressions n’hésitez pas c’est sous licence art libre.

Whao, merci @vello c’est vraiment intéressant ce projet du mot-lame oui j’aimerais les rencontrer, nous avons envie de poursuivre le projet d’édition, et leur approche me semble très juste…

C’est fantastique d’avoir pu le finaliser et l’imprimer!
J’aime beaucoup les textes, les réflexions et la mise en page de la page 21 à 27

2 Likes

Hybrid & Fragile Aesthetics  |  ParticipateEngageCooperate