Entraide de quartier

Action des AADTP autour d’une proposition de systèmes de solidarité au niveau des rues et des quartiers et en lien au numéro vert de la Fédération des services sociaux (https://www.fdss.be/fr/aide-sociale-durgence-pendant-le-confinement-bruxelles/), à Bruxelles.

Aux associations et relais de quartier

Solidaires pour construire un autre possible

Créons des systèmes d’attention et d’entraide au niveau de la rue et du quartier.

Au plus près des gens, de leurs besoins, de leurs difficultés et de leurs ressources.

Là où la demande ne se fait pas toujours entendre.

Là où les services sociaux ne réussissent pas toujours à descendre.

Les Actrices et acteurs des temps présents invitent les comités de quartier, les rues en transition, les repair café, les écoles de devoir, les collectifs locaux, etc. à encourager, soutenir, se mettre à disposition et faire essaimer cette attention et cette solidarité de proximité.

[Mode d’emploi ci-dessous/en annexe / en cliquant ici]

Note pour le déploiement de solidarités de rue et de quartier face à la crise sanitaire et à celles qui la suivront

Les oubliés et les débordés

Parmi les nombreux contrecoûts de la pandémie et du confinement, il y a la précarisation financière, sociale et relationnelle qui s’abat sur les quartiers et s’aggrave à vitesse vv’ là où elle faisait déjà des ravages inacceptables. Des femmes, des hommes et des enfants vont descendre encore plus bas en dessous du seuil de pauvreté. Les dispositifs sociaux existants ne fonctionnent plus ou trop peu, sont immobilisés et n’interviennent qu’à distance, sont sous-approvisionnés, débordés, en sous-effectifs, craintifs… ou tout cela ensemble…

Des dispositifs de crise se mettent en place. Notamment, en Région bruxelloise, le numéro vert coordonnée par la Fédération des services sociaux : 0800 35 243. Il s’agit de permanences réalisées par des personnes travailleuses sociales de 8h à 20h en semaine et de 10h à 18h le week-end. Cette permanence répond directement aux demandes qui sont dans ses cordes (question administrative…), relaie vers des services existants ou met en contact avec un ou une citoyenne du quartier qui aura fait part de sa disponibilité via le réseau que nous vous invitons à déployer.

NUMÉRO VERT 0800 35 243 Aides et conseils d’urgence pendant le confinement

image

numero_vert(2).pdf (736.2 KB)

Voici les bons gestes à adopter quand on fait ses courses, un dépôt de matériel, de nourriture et pour les paiements.

Dans le cas de courses (pharmacie, magasin d’alimentation…) à réaliser pour une autre personne ou dans le cas de dépôt d’un objet vous appartenant, d’un plat réalisé par vos soins, voici quelques précautions importantes.

Comment faire ses courses ?

Avant de partir de chez vous, lavez-vous les mains ! Vous pouvez faire les courses dans une tenue normale.

Il n’y a de toute façon pas assez de masques, et les gants donnent une fausse impression de sécurité. Mieux vaut se laver les mains, ou se munir de gel hydroalcoolique, en prenant ses aliments comme d’habitude, mais en veillant à ne jamais porter sa main au visage, et en se tenant à plus d’un mètre de distance des autres clients et des salariés. Il est aussi recommandé de les transporter dans votre propre sac ou cabas, nettoyé par vos soins.

Comment réceptionner une livraison/une commande ou réaliser vous-même la livraison ?

Dans les drives, il faut rester à plus d’un mètre du vendeur/de la vendeuse qui s’occupe de la commande, et qui a en principe reçu le même conseil. Au domicile de la personne, la consigne est aussi de rester à plus d’un mètre. Pas de contact physique, vous pouvez même déposer les courses dans un lieu, un couloir, sans vraie rencontre.

Quelles précautions prendre quand vous amenez les courses ?

Idéalement, proposez à la personne à qui vous remettez des courses ou des objets de les laisser, hors produits frais, dehors (balcon…) pendant trois heures sans y toucher. Quand c’est possible, il est également conseillé qu’elle hôte tous les emballages et de laver tous les légumes et fruits non-emballés (voir même de les éplucher). Après chaque manipulation, toujours se laver les mains ! De votre côté, il faut veiller à se laver les mains immédiatement au retour.

Comment payer ?

Si vous le pouvez, une commande claire à l’avance est préférable entre la personne commerçante et la personne aidée afin que le paiement se fasse entre elles par virement. Si cela n’est pas possible et que le paiement doit passer par vous, il est préférable d’utiliser votre carte bancaire sans contact. Pour les autres moyens (carte avec contact, espèces), désinfectez- vous les mains ensuite avec du gel hydroalcoolique ou lavez-les avant d’avoir un contact avec quiconque ou quand vous rentrez. La personne aidée peut alors, idéalement, vous faire un virement (PC banking) si c’est possible. Si cela passe par un paiement en espèces, à nouveau, lavez ou désinfectez-vous les mains juste après la réception de l’argent.

Hybrid & Fragile Aesthetics  |  ParticipateEngageCooperate